hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            31.01.2014 - Un nouveau bulletin de nouvelles ???

Un nouveau bulletin de nouvelles ???

Les réseaux généralistes: télévision et radio devront revoir leurs programmations.  Il y a aussi RDI et LCN qui  devront s’adapter aux nouvelles réalités.  Nous avons droit, en continu ou à horaires fixes aux bulletins de nouvelles du jour. Les médias écrits ne pourront y échapper, ils devront ajouter une nouvelle section dans leur journal. 

C’est devenu une nouvelle réalité, une nouvelle tendance.  Il y a les actualités quotidiennes, usuelles: locales, nationales, internationales.  Maintenant, il y a les nouvelles non fondées (note 1) qui seraient le fruit de l’imagination de on ne sait trop qui. À toutes ces nouvelles non fondées ayant un caractère pécunier, il ne faut pas oublier d’ajouter tous les “Flip-flop“  (notes 2) idéologiques, électoraux, opportunistes et là nous entrons dans le club  des mal cités et de la langue de bois.

D’une négation à une autre,  le journalisme d’enquête fait en sorte, qu’à la longue, ces nouvelles non fondées deviennent des réalités bien réelles. Le ridicule ne tuant pas, les mêmes acteurs continuent à enfirouaper les communs des mortels que nous sommes jusqu’à une prochaine allégation vraie ou fausse.  L’intérêt populaire étant de comparer la version finale avec la version initiale.  Il n’y a pas de fumée sans feu, nous dit le dicton.  Nos élites, toutes catégories confondues, ne semblent pas comprendre les nouvelles réalités.  Ils prennent le travailleur, l’électeur, le citoyen et la population en général pour des cruches sans fond. La Commission Charbonneau (note 3) tout comme la Commission Gomery (note 4), à l’époque, sont le théâtre de ce vaudeville.  À chaque décennie, la population a droit à un tel scénario.  Dans ces “remake“ ce ne sont que le nom des acteurs qui change.  Au Québec, si ça continue, il manquera de juges pour présider les prochaines commissions d’enquête.  Il ne faut pas s’imaginer que sur l’autre rive de la rivière des Outaouais que l’environnement politique soit plus propre et intègre.  Notre “canadian prime minister“ s’enlise tout doucement dans le dossier de sénateurs consevateurs chapardeurs où sa garde  rapprochée joue un rôle principal. 

Revenons dans notre jardin: les Applebaum, Arsenault, Charest, Couillard, Vaillancourt, pour ne nommer que ceux-là, se drappent d’une certaine virginité pour affirmer, sans rire, que JAMAIS, au grand JAMAIS ont-ils fait autre chose que défendre nos intérêts, qu’ils ont toujours eu à coeur les intérêts du Québec, de Montréal ou de Laval et que les dénonciateurs ne sont que de vulgaires magouilleurs.  Mais une telle mise en scène nécessite toujours au moins deux acteurs.

Les Alexandre Taschereau et Maurice Duplessis, d’une autre époque, doivent bien rire de voir la mouture des magouilles actuelles. 

Mais les dindons de la farce sont toujours les mêmes: vous, moi et la population en général.  Le réfrigérateur et le bout de route en asphalte de Duplessis dans le 5e Rang de Saint-Honoré-des Pompons sont devenus des séjours sur un yacht luxueux ou un voyage tous frais payés,  ailleurs au milieu de nulle part.

Pour Transparency International, dans son dernier classement de la perception de la corruption (note 5), aucun pays n'atteint la perfection.   Le Canada se classe 9e sur 177 pays analysés comme étant moins corrompus.

C’est mieux que le Soudan, l’Afghanistan, la Corée du nord et la Somalie qui végètent aux dernières places.  Mais nous avons quelques époussetages à faire pour rejoindre le Danemark et la Nouvelle-Zélande qui trônent en première position.

Pourtant, celui qui jouent le rôle de premier ministre canadien, nous avait promis alors qu’il pourfendait le gouvernement libéral du temps, que sous un gouvernement conservateur les mots clés seraient : INTÉGRITÉ, RIGUEUR, TRANSPARENCE. 

Lors de prochains voyages, au lieu d’aller faire un show comme en Israël, il pourrait aller s’informer sur la définition que donne les danois et les néo-zélendais de ces trois mots et surtout pour savoir comment ils font pour combattre les magouilles de toutes sortes. (B.F. – Le 31 janvier 2014)

Note 1 : http://www.journaldemontreal.com/2014/01/29/des-allegations-non-fondees-soutient-jean-charest

Notes 2 :

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2013/11/20131121-140910.html

http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/mots-et-maux-de-la-politique/393615/philippe-flop-comme-girouette

Note 3 :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_d'enquête_sur_l'octroi_et_la_gestion_des_contrats_publics_dans_l'industrie_de_la_construction

Note 4: http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_Gomery

Note 5 : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131203.OBS7891/coree-du-nord-somalie-afghanistan-pays-les-plus-corrompus-du-monde.html