hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            31.01.2011 - Vierge offensée et dinosaure

31.01.2011 - Vierge offensée et dinosaure

Une fois de plus notre premier ministre “canadian“ joue à la vierge offensée.  Dans les dernières semaines, notre ineffable Stephen Harper, a démontré tout son savoir-paraître sur le plan international.  Il navigue à vue face aux crises vécues en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Égypte.  Il appelle à la retenue, à la prudence, au calme des populations qui depuis des décennies vivent dans des systèmes plus que douteux.  Des systèmes qui manipulent la démocratie.  Il demande aux dirigeants contestés et répudiés de ces pays de rétablir des assises démocratiques : Que de vœux pieux ! Mais il ne veut plus les voir au Canada.  Il aurait peut-être fallu intervenir plus tôt ?

Mais depuis des années, ce même monsieur, son gouvernement ainsi que les gouvernements qui l’ont précédé ne se gênaient pas pour s’afficher avec les  Gbagbo, Ben Ali et Moubarak pour ne nommer que ceux-là.  Depuis des années, ce même monsieur, son gouvernement ainsi que les gouvernements qui l’ont précédé appuient et s’allient à de nombreux autres dirigeants de pays qui bafouent les règles élémentaires du système démocratique, mais “business as usual“. 

Après sa dernière escapade au Maroc, que des spécialistes considèrent comme une dictature déguisée, plus sa déroutante nomination comme coprésident de la Commission d'information et de responsabilisation pour la santé de la femme et de l'enfant que l'ONU vient de mettre sur pied, nous pouvons présumer que Machiavel doit se retourner dans sa tombe.  Cinq cents ans plus tard, Nicolas Machiavel  est dépassé dans l’art de penser et de faire de la politique.

Rappelons  que le gouvernement Harper a coupé  tout  récemment ses subventions dans les pays en développement dans le cadre de son initiative pour la santé des mères; décision  qui a été critiquée par tous les groupes intéressés par le sujet ainsi que par Hillary Clinton, secrétaire d'État américaine.

Les prises de position de notre premier ministre “canadian“ sur le plan international en plus d’être loufoques remettent en question un autre élément anthropologique. Est-ce que les dinosaures sont réellement disparus de la planète ?  Officiellement les derniers dinosaures sont disparus il y a 65 millions d’années nous disent les spécialistes.  Toujours selon ces mêmes spécialistes, seuls sont morts les grands dinosaures et certains survivants de  la race auraient donné naissance à de plus petits spécimens qui ont survécu à l’extinction.  Une nouvelle race d’hominidés à donc vue le jour. À voir  notre ineffable Stephen se permettre  des interventions moralisatrices  sur la gouvernance des États, la thèse des spécialistes se confirme.

N’est-il pas celui qui décrète des lock-out au Parlement canadien ?  N’est-il pas celui qui contrôle l’accès à l’information ?  N’est-il pas celui qui abuse de nominations partisanes ?  N’est-il pas celui qui, langoureusement mais inexorablement, impose SA VISION MORALE et RELIGIEUSE au fonctionnement de la société canadienne ?

Petit à petit, l’intégrisme de Stephen Harper fait son nid. Il est patient notre ineffable premier ministre.  Sous ses allures de bon père de famille se cache un petit côté démagogue:  il sait flatter les passions, exacerber les frustrations et les préjugés populaires. Il sait faire semblant de soutenir les intérêts populaires.  Il maquille la réalité en proposant des analyses simplistes.

À l’aube d’une éventuelle élection fédérale, la population canadienne saura-t-elle freiner ce  glissement vers un intégrisme politique insidieux au détriment d’une démocratie progressiste ?  

L’intégrisme quel qu’il soit est un danger pour la démocratie.  Il s’agit de regarder autour de nous, les exemples sont multiples dans l’actualité internationale. (B.F. – Le 31 janvier 2011/La Voix de l’Est – Le 31 janvier 2011)