hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            30.05.2008 - Une idée de mon ami Arthur

30.05.2008 - Une idée de mon ami Arthur

Arthur assure les déplacements des clients pour le concessionnaire Ford de la région.  Dernièrement, j'ai utilisé ce service.  Durant le trajet, Arthur m'a fait part d'une idée qu'il a soumis il y a quelques temps à Richard Goulet, maire de Granby et à Jacques Gévry, conseiller municipal.  Les deux ont trouvé cette idée excellente.  Mais depuis, c'est silence radio.

Arthur, est connu, il   a travaillé, il a "bénévolé", il a été impliqué dans le monde du sport à Granby.  Il connaît tout ce qui bouge ou ce qui a bougé dans à peu près tous les sports à Granby. 

La suggestion d'Arthur est très simple et ne demande surtout pas la mise sur pied d'un comité d'étude ou la tenue d'un référendum.  Il propose  d'honorer la mémoire de monsieur Roger Bédard qui a été dans son temps une figure légendaire dans le monde du hockey amateur, junior, professionnel tout en étant un homme d'affaires qui a tenu commerce durant plus de quarante ans et qui est natif de Granby.  Il n'est pas nécessaire de retracer longuement la carrière de monsieur Bédard : entre autres, que l'on se rappelle les grandes victoires du Canadien Junior de Montréal à la Coupe Mémorial, équipe qui remplissait le vieux Forum de Montréal; son travail pour le Canadien de Montréal; son engagement pour le développement de ce sport à Granby.  Il a été une figure légendaire, populaire et connue.  Les plus de 40 ans  natifs de Granby peuvent ajouter à cette courte liste. 

Et pour Arthur, il ne demande pas la construction d'un nouvel aréna ou quelque chose de bien dispendieux et spectaculaire, il propose tout simplement que le Chalet des patineurs du Parc Daniel Johnson devienne le Pavillon Roger Bédard.  Vous voyez l'astuce : chalet des patineurs... Pavillon Roger Bédard.  Comme le dit Arthur, on se rapproche pas mal, beaucoup de la glace, du patinage, du hockey et de ce que monsieur Bédard a développé durant sa carrière  où  il a fait sa marque. 

Si  Granby  a honoré la mémoire d'une reine "toute british" qui n'a jamais mis les pieds à Granby en lui désignant un des plus majestueux parc de la ville, il me semble tout à fait naturel d'honorer la mémoire d'un granbyen qui a fait une remarquable carrière dans le sport qui a marqué notre histoire.

En attente que la Ville de Granby s'approprie et réalise l'idée d'Arthur, je ne peux qu'ajouter ma voix à sa suggestion très simple, peut-être trop simple diront certains.  (B.F. -  Le 30 mai 2008/La Voix de l'Est - Le 30 mai 2008)