hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            29.07.2014 - Il vit déjà ailleurs au milieu de nulle part

Il vit déjà ailleurs au milieu de nulle part

Évidemment, il s’agit de notre Canadian Prime minister. Il  a dépensé des millions de dollars pour nous faire accroire que la bataille de 1812 (note 1) avait une signfication pour SON Canada, alors que SON  Canada était encore une colonie britannique.  N’aurait-il pas rêver d’être le gouverneur de cette colonie ?  Cet escarmouche entre la colonie britannique et les États-Unis s’est déroulée le 26 octobre 1813 et non en 1812 sur les rives de la rivière Châteauguay.  Le lieu historique national du Canada de la bataille de la Châteauguay est situé à Howick (Québec) à quelques cinquante kilomètres à l’ouest de  Montréal.  Pour Monsieur Harper une guerre, c’est une guerre.  Ça réconforte son petit côté “va-t-en-guerre“.  

Dans son for intérieur, il doit regretter cette victoire empêchant SON Canada de devenir une possession américaine.  Dans les faits, les conséquences sont peu apparentes : le Canada, sous son règne, est une colonie américaine.  En tant que Canadian Prime minister, il prend ses ordres à Washington, ça lui évite de penser.  Dans beaucoup de dossiers, son gouvernement lave plus blanc que nos voisins du Sud. 

Que Monsieur Harper soit un militariste, il n’est pas unique sur la planète.  Qu’il soit monarchiste, il y en a plusieurs dans SON Canada, surtout à l’ouest de la rivière des Outaouais. Qu’il soit créationniste, une croyance, c’est personnelle. Qu’il se dise le Premier ministre de tous les Canadiens et des Québécois, entre autres, c’est là que la sauce se gâte.  Il représente à peine 30% de la population de SON Canada.  Les 70% autres sont orphelins et ne se retrouvent nullement dans les valeurs et dans l’idéologie qu’il décrète.  Il impose une vision qui est rejetée par la très grande majorité de la population de SON Canada. Un sondage mené le 21 juillet 2014 (note 2) confirme que  les principales politiques du gouvernement conservateurs de Monsieur Harper   sont déconnectées des priorités des Canadiens.  Que cela ne tienne : il est la Voix, la Vérité et la Vie.  En plus, il est majoritaire.  En plus d’être la réincarnation de Cro-Magnon, il se prend pour Madame de Pompadour :  après moi le déluge, disait-elle

Un grand homme, dont j’oublie le nom, a déjà dit : qu’une personne parfaite ça n’existe pas.  S’approcher de la perfecion n’est qu’une illusion.  Qu’il soit militariste, monarchiste, créationniste, c’est son problème et il doit l’assumer.  Qu’il voit dans la guerre de 1812, un fondement de SON Canada, c’est caricaturer l’histoire.

Que notre Canadian Prime minister et son gouvernement priorisent les armes à feu au dépens de la pauvreté, ça confirme que l’élève Stephen devait faire l’école buissionnière lorsque le GBS a été distribué.

Dans sa mission de réécrire SON histoire du Canada, il ne faut pas être surpris que le nom de Thérèse Casgrain (notes 3) soit relégué aux oubliettes : elle ne s’inscrit nullement dans les valeurs surtout que c’est Pierre Elliot Trudeau, en 1982, qui avait créé le prix Thérèse-Casgrain du bénévolat.   Thérèse Casgrain, icône du féminisme et une héroïne du Québec est décédée en 1981. Son prix  a été retiré en catimini d'un honneur national. Une photo de Mme Casgrain et sa médaille éponyme sur les billets de 50 $ a également été retirée, en 2012, pour faire place à l'image d'un briseur de glace, dans le cadre d'une nouvelle série de billets.

Madame Casgrain, entre autres, a milité pour l’obtention du droit de vote pour les femmes  et la paix dans le monde.  Deux éléments qui ne sont pas dans les préoccupations politiques de notre Canadian Prime Minister. 

Rappellons qu’il avait aussi ignoré John Peters Humphrey (notes 4), avocat canadien qui avait été le rédacteur de la première version de la Déclaration universelle des droits de l’homme et a été le directeur fondateur de la Division des droits de l’homme de l’Organisation de Nations Unies de 1946 à 1966.  Infamie sûpreme pour notreCanadian Prime minister, Monsieur Humphrey a été le président fondateur d’Amnesty International (Canada).  Deux organisations qui ne plaisent pas du tout à notre Canadian Prime Minister très conservateur.

Ce même Premier ministre va sûrement remplacer le prix Thérèse Casgrain par le prix Laura Secord (note 5)  héroïne canadienne de la guerre anglo-américaine de 1812 qui marcha des kilomètres pour prévenir les forces armées britanniques d'une embuscade des soldats américains.  Laura Secord, au Canada, est surtout reconnue comme étant une chaîne de confiseurs, vendant  des chocolats, des friandises et de la crème glacée.

Après l’histoire du Canada des Frères de Écoles chrétiennes, l’histoire de Jacques Lacoursière (note 6), nous aurons droit à celle revue, corrigée, concoctée et décrétée par Stephen Harper.  C’est ce même personnage qui a déjà affirmé que Samuel de Champlain était un des pères fondateurs de SON Canada.  Mais il n’a pas souligné le 250e anniversaire de la Conquête de la Nouvelle-France par les armes par les troupes du général britannique James Wolfe en 1759 : événement plus marquant pour les Québécois francophones que la bataille de 1812.

Au Canada, nous avons deux langues, deux solitudes, deux “mères patries“ et bientôt nous aurons DEUX histoires.  (B. F. – Le 29 juillet 2014)

Note 1: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_la_Châteauguay

Note 2: http://www.ledevoir.com/politique/canada/413924/le-parti-conservateur-est-aux-antipodes-de-la-population-revele-un-sondage

Notes 3:

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2014/07/27/002-prix-therese-casgrain-harper-premier-ministre.shtml

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2014/07/28/003-prix-therese-casgrain-retrait-reaction-npd.shtml

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thérèse_Casgrain

Notes 4:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Déclaration_universelle_des_droits_de_l'homme

http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Peters_Humphrey

Note 5: http://fr.wikipedia.org/wiki/Laura_Secord

Note 6: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Lacoursière