hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            28.07.2011 - Le système capitaliste en vacances !?!?!?

28.07.2011 - Le système capitaliste en vacances !?!?!?

La firme IQT Solutions de Trois-Rivières et de Laval vient de montrer, une fois de plus, la face cachée du capitalisme dans ce qu’il y a de plus sauvage.  Bye-Bye le Québec, on part pour le Tennessee.

Au Québec dans un passé récent nous avons été les témoins de la fermeture de la raffinerie de Shell, du lock-out au Journal de Montréal, du lock-out à Postes Canada et de sa loi spéciale.  Si nous remontons dans le temps, d’autres situations aussi scabreuses s’ajouteraient au palmarès de la dérive capitaliste.  En plus, si vous êtes maso, vous pouvez vous farcir certains éditorialistes de la grosse presse pour saisir toute la désinformation véhiculée par ces haut-parleurs qui retransmettent fidèlement l’argumentaire de leurs maîtres à penser. 

Business as usual comme nous le disons en latin. La cause première sera imputée aux employés de cette firme qui voulaient se syndiquer.  Paraît-il que les employés de IQT Solutions étaient en processus d’accréditation syndicale ?  Ça ressemble à un scénario vécu ailleurs, il n’y a pas si longtemps. Nous connaissons le refrain…

On ferme boutique pour ne pas être dans l’obligation d’offrir des conditions de travail décentes.  On ferme boutique pour aller s’installer dans un environnement où il sera possible de maximiser les profits des actionnaires sur le dos des travailleurs.   On délocalise l’entreprise parce que les lois du Québec sont trop restrictives.  Et en bout de ligne, c’est l’État qui paie la note à travers l’assurance-chômage, les comités de reclassement et les problèmes sociaux découlant de cette fermeture.  C’est sans oublier la subvention initiale, le prêt garanti et tous les tapis rouges déroulés pour plaire à ces mercenaires du capitalisme.

Nous avons jadis houspillé la décision de Maurice Duplessis de vendre le minerai de la Côte Nord à une “cenne“ la tonne, mais nous recyclons continuellement son scénario.  Nous privatisons les profits et nous socialisons les pertes et en avant le développement économique : le modèle PPP étant la dernière trouvaille pour abuser d’une naïve population.

Les États-Unis se dépatouillent avec une crise budgétaire.  Les pays de la zone Euro sont confrontés avec des partenaires frôlant la faillite.  Les pays en voie de développement continuent à se faire piller leurs ressources naturelles.  Les institutions bancaires engrangent les profits ou les plans de sauvetage. L’industrie pétrolière prend les consommateurs en otages et accumule des profits exorbitants.  Les agences de notation délirent sur la santé financière de tous les pays de la planète.   Le Québec vend son Grand Nord au plus offrant. Et les éditorialistes de la grosse presse tentent de nous convaincre que les méchants syndicats nous amènent sur le bord du précipice.

L’Homme est capable d’aller sur la lune.  L’Homme est capable de construire une station spatiale.  L’Homme est capable d’inventer des “bébelles“ pour nous amuser.  L’Homme est capable d’envahir les marchés avec des “cossins“ inutiles.  Il doit bien y avoir trois ou quatre “bollés“ en quelque part sur cette terre pour nous proposer une alternative à ce modèle capitaliste de plus en plus sauvage.

Il serait peut-être temps que nous mettions le système capitaliste en vacances et de nous efforcer à trouver un modèle plus respectueux de l’être humain.  Qu’il nous soit permis de rêver ?

Et ce jour-là, il y aura sûrement des éditorialistes de la grosse presse qui seront en chômage.  L’État leur proposera un comité de reclassement : le ministère de la santé et des services sociaux du Québec se cherche des clowns pour amuser les “p’tits vieux“ dans les CHSLD. Et vogue la galère.   (B.F. – Le 28 juillet 2011/La Voix de l’Est – Le 30 juillet 2011)