hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            26.12.2013 - C'est universel, faut-il s'en surprendre ?

C’est universel, faut-il s’en surprendre ?

L’hebdomadaire français Marianne dans son édition de la semaine du 7 au 13 décembre 2013 (No 868) publiait un dossier s’intitulant “Pourquoi c’est trop cher“.  L’enquête portait sur 28 produits et services d’utilisation quotidienne.  En conclusion, TOUT, TOUT, était trop cher.  C’est le résultat “de marges excessives de profits, d’ententes entre les fabricants, des pratiques tarifaire injustifiées et de distributeurs rapaces“.  Les consommateurs se font escroquer sur toute la ligne.  Selon Marianne, il y a une disproportion flagrante entre les prix pratiqués et les coûts réels.  Ce sont les consommateurs: vous et moi qui en faisont les frais.  Faire une telle enquête chez nous, au Québec, au Canada donnerait les mêmes résultats.  C’est universel comme scénario.  Il ne faudrait pas s’en surprendre.

La majorité des consommateurs recevront dans les prochains jours le relevé des dépenses qu’ils auront fait pour la période des Fêtes.  Il auront plus ou moins vingt jours pour acquitter leurs factures qui auront coûter, selon Marianne,  de 25% à 40% trop chers.  C’est vrai en France, c’est aussi vrai au Québec et au Canada.

Que cela ne tienne, les entreprises se plaindront que la période des Fêtes 2013 aura été peu rentable.  Des entreprises procéderont à des mises à pied.  Des entreprises s’exileront sous des cieux plus propices pour maximiser les profits de leurs actionnaires.  C’est universel comme scénario: la routine quoi.  Et notre Canadian prime minister se tapera dans les mains  en nous disant que l’économie canadienne se porte bien et nous le croirons. Pauvres Calimero que nous sommes.

Ce qui n’empêche pas les institutions financières, les pétrolières d’engranger des milliards de $ en profit.  Ce qui n’empêche pas un PDG d’une entreprise canadienne en difficulté d’être congédié de son poste  avec une indemnité de plus de 22 millions de $: que c’est triste la vie.  Et cette même entreprise se permets mde mettre à pied des milliers de travailleurs pour maximiser les profits des actionnaires qui ont consenti la prime de congédiement de 22 millions de $ . C’est universel comme scénario.

Ce long fleuve tranquille poursuivra son cours et la grosse presse nous chantera les bénéfices de notre système économique: le consommateur continuera à se faire enfirouaper et à s’indigner.

Après nous avoir fait arnaquer et que nous nous serons indignés en famille ou entre amis, nous continuerons à croire qu’il y a  pire ailleurs et que même s’il fait “frette“, que le pont Champlain est raboutiné et que le Canadien de Montréal ne gagnera pas la Coupe Stanley cette année, nous continuerons à croire que le Canada est encore “le plusss meilleur pays du monde“; que le bon Docteur Couillard devrait être le prochain premier  ministre du Québec et que le Bonhomme carnaval est le maire de Québec. Une prochaine révolution au Québec se déroulera durant les pauses commerciales de “Tout le monde en parle“. 

Tout compte fait, nous aimons nos vieilles pantoufles et nous aimons le changement en autant que rien ne change.  À l’aube d’une nouvelle année, soyons assurés que nos gouvernements veillent sur nos intérêts, mais ils ont aussi la fâcheuse manie de venir gruger sur notre capital.

Sur ce , nous vous souhaitons une BONNE et HEUREUSE ANNÉE. On se revoie dans les premiers jours de 2014.  (B.F. – Le 26 décembre 2013 - Sur Agora Vox (France) - Le 26 décembre 2013 - http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/c-est-universel-faut-il-s-en-145478 - La Voix de l'Est - Le 27 décembre 2013)