hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            25.08.2012 - Je suis le chemin, la vérité, la vie

Je suis le chemin, la vérité, la vie

Pendant que les Québécois se délectent de leur campagne électorale estivale. Pendant que les promesses et les engagements se multiplient.  Pendant que l’avenir de la nation se joue, sur l’autre rive de la rivière des Outaouais, celui qui s’est assuré , il y a plus d’un an, d’un gouvernement majoritaire continue à construire SON pays à SON image.  Il fait du tourisme dans le Grand Nord où  il y voit un grand  parc national pour remplacer le territoire  saccagé par l’exploitation de SON pétrole sale. 

En même temps et en catimini, SON très souriant ministre de la Sécurité publique autorise l'usage de renseignements obtenus sous la torture.  Ce n’est pas une nouveauté, il avait annoncé son intention, l’an dernier.  Mais là, il a officiellement transmis ses directives aux organismes en charge de la sécurité : ces organismes pourront utiliser et partager des renseignements  obtenus sous la torture.

La période estivale, période favorite de notre PM canadien pour se faire plaisir et intervenir très discrètement au niveau des droits de la personne, toujours par l’entremise de SON ministre de la Sécurité publique,  joue du muscle envers les demandeurs d’asile et les réfugiés.   Il introduira des lois plus sévères pour limiter ces demandes.  Ces lois viseraient spécialement la communauté “ROMS“.

Ces deux situations s’ajoutent au refus d’un visa à plusieurs jeunes qui devaient participer au premier Forum mondial de la langue française à Québec en juillet dernier et à certains athlètes marocains devant participer à une compétition sportive dans les dernières semaines.  Ajoutons à ce palmarès peu reluisant, les interminables procédures pour la réunification des familles haïtiennes : réunification qui avait été annoncée en grandes pompes par le ministre des Affaires étrangères de l’époque, monsieur Lawrence Cannon.

Tout orangé que soit devenu le Québec, même si les Québécois ne se retrouvent pas dans ce gouvernement, nous devons admettre qu’ils se reconnaissent  plus que moins  dans les valeurs édictées par notre PM canadien.  Nous n’en sommes pas à une contradiction près : fédéraliste vs souverainiste ; gauche vs droite ; laïque vs traditionaliste ; plus vs moins d’État ; rose vs macho ; les casseroles vs la loi et l’ordre,  nous sommes des oiseaux de toutes les couleurs. 

La déclaration du temps jadis Je suis le chemin, la vérité, et la vie“ est toujours d’actualité, c’est seulement le messager qui a changé : nous avons changé l’habit du curé, c’est tout.

Nous versons une larme en regardant les nouvelles télévisées montrant les catastrophes, les guerres civiles, les famines ailleurs dans le monde.  Nous sommes généreux de notre argent pour soulager la pauvreté, les bonnes causes, mais il ne faut pas toucher à notre crucifix. Il ne faut pas déranger notre environnement social. Il ne faut pas remettre en question nos valeurs.  Nous sommes ouverts sur le monde, mais restez chez vous.

Rien de bien original dans ces prises de position, tous les pays développés, après avoir pillé les richesses des plus pauvres se referment sur eux-mêmes et font la morale aux pays qu’ils ont ravagés en leur disant de se prendre en main et d’améliorer leur gouvernance. Ainsi faite est  notre solidarité humaine.

Il est vrai que le Canada n’a pas été un pays colonisateur dans l’Histoire, il a même été un fervent défenseur des droits de la personne.  Un canadien a été un des principaux rédacteurs de la Chartre des droits de l’homme de l’ONU.  Nous pouvons présumer que John Humphrey ne reconnaîtrait plus son pays à travers les directives de l’actuel gouvernement.  Il s’élèverait contre ces nouveaux curés.

Heureux nous devrions être.  Nous devrions  remercier notre PM canadien de nous protéger : il est notre chemin, notre vérité, notre vie… nouvelle version d’une droite réactionnaire.  (B.F. – Le 25 août 2012)