hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            23.04.2013 - Des histoires à suivre

Des histoires à suivre

Au début du mois d’avril, le quotidien français Libération publiait un article (note 1) s’intitulant Les politiques ne mesurent pas le niveau d'écœurement des citoyens.  Cet article faisait référence à l’affaire Jérôme Cahuzac, qui a été ministre délégué chargé du Budget du gouvernement jusqu’au 19 mars 2013 et qui a menti à la face de tous les Français niant des accusations de fraudes fiscales. Rappelons que cette affaire a secoué grandement tout le gouvernement du Président François Hollande et le Parti socialiste français.  Cette affaire s’ajoute à quelques autres magouilles touchant toute la classe politique de nos cousins Français. Aucun parti ne sort gagnant de ce scandale. 

Une récente enquête effectuée par le Consortium international des journalistes d’enquête basé à Washington révèle que 100,000 personnes bien nanties du monde entier, dont 450 Canadiens, détiennent des avoirs dans les paradis fiscaux se mettant ainsi à l’abri du fisc pour éviter de payer quelques impôts.  Les gouvernements du Canada et du Québec aimeraient bien connaître les noms de ces magouilleurs.  L’histoire est à suivre.

Plus près de nous, la Commission Charbonneau poursuit son travail en invitant une certaine élite à venir expliquer diverses tractations pour le moins douteuses.  D’un témoin à l’autre, les citoyens découvrent que la mémoire est une faculté qui oublie . Combien de fois avons-nous attendu un témoin déclarer qu’il ne savait pas, qu’il n’était pas au courant, qu’il ne se souvient pas ;  ce n’est pas moi, c’est l’autre, est la réponse du jour. Tous une bande de joyeux lurons qui avaient comme mandat de servir la population.  L’histoire est à suivre.

Sur l’autre rive de la rivière des Outaouais, ça n’arrête pas.  Le Huffington Post Québec nous apprenait le 22 avril 2013 (note 2) que le gouvernement tout conservateur de Monsieur Harper finançait des établissements postsecondaires privés chrétiens et évangéliques à travers son programme des infrastructures.  Ce gouvernement ne se cache même plus pour  réadapter sa population : la Bible avant la Chartre des Droits. Pouvons-nous nous attendre à mieux ?

À cette nouvelle dérive du gouvernement tout conservateur, le Canada se voit maintenant la cible de Al-Qaïda.  Toujours le 22 avril, les services de sécurité du Canada dévoilaient que des individus projetaient une action terroriste sur le territoire canadien (notes 3).  Conséquence, à n’en pas douter, d’une politique internationale canadienne s’inspirant de l’Axe du Mal de George W.  L’histoire est à suivre, mais ça n’ira pas en s’améliorant.

Ces deux événements, la même journée, ne font qu’ajouter à l’idéologie que tente de nous imposer notre “Canadian Prime minister“.  Patience et longueur de temps, font plus que force ni que rage dit la fable.  Il est inutile de s’énerver : IL continuera à nous dire quoi et comment faire.  La patience est de rigueur. Le mieux que nous puissions faire est de dénoncer les incartades et les facéties de l’actuel gouvernement conservateur qui joue avec notre avenir. 

Toujours le Huffington Post Québec que l’on ne peut taxer d’être une agence de presse gauchiste nous présentait, le 5 avril dernier, un rapide survol de quinze dossiers (note 4) qui changent la personnalité canadienne. Quinze dossiers qui caricaturent les valeurs canadiennes et qui font  de ce pays un nouveau Texas où notre sheriff en chef nous impose son code de conduite et de penser.  Ainsi en a voulu une minorité d’électeurs en mai 2011 donnant à Stephen Harper une majorité parlementaire,  il faut faire avec. 

Près de 65% de la population canadienne se voit ainsi dans l’obligation de subir les délires, les fantasmes et une idéologie qu’elle n’a pas choisis.  Notre processus électoral le veut ainsi, il faut faire avec et nous ne pouvons espérer mieux de la part de celui qui trône à Ottawa : Veni, vidi, vici disait notre bon vieux Jules.  Endurons notre MAL jusqu’en octobre 2015 : les dés sont jetés. 

Improvisations à Québec, illuminations à Ottawa et Montréal dans la brume : des histoires à suivre.  Nous sommes loin de la période des Trudeau, Drapeau, Lévesque. 

Et Les Canadiens de Montréal  qui ne savent plus gagner.  Après le Printemps Érable en 2012, nous vivons en 2013, le Printemps Effroyable.  (B.F. – Le 23 avril 2013)

Note 1 : http://www.liberation.fr/economie/2013/04/04/les-politiques-ne-mesurent-pas-le-niveau-d-ecoeurement-des-citoyens_893613

Note 2 : http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/04/22/financement-etablissements-chretiens_n_3134585.html

Notes 3 : http://www.ledevoir.com/societe/justice/376391/al-qaida-serait-liee-a-un-complot-au-canada

http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-affaires-criminelles/201304/23/01-4643713-projet-dattentat-comparution-du-premier-suspect-a-toronto.php

Note 4 : http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/04/05/15-controverses-du-gouvernement-harper_n_3021286.html?utm_hp_ref=canada-quebec#slide=more290356