hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            21.09.2012 - Pourquoi sommes-nous ENCORE si stupides ?

Pourquoi sommes-nous ENCORE si stupides ?

La race humaine depuis sa création répète inlassablement les mêmes conneries.  Elle n’apprend pas.  Collectivement et individuellement, elle refait les mêmes guerres, les mêmes inquisitions, les mêmes sauvageries. Entre autres, elle dépense des milliers de milliards de dollars en armement pour se faire mutuellement peur pendant que plus de la moitié de l’humanité meurt de faim.

Elle va sur la Lune, sur Mars.  Elle construit une station spatiale.  Elle connaît la façon de faire des ordinateurs de plus en plus petits et performants.  Elle peut même guérir des maladies graves.  Ce ne sont pas les connaissances qui  manquent, elle les développe à un rythme accéléré. Nous sommes passés du cheval à la fusée en moins d’un siècle, c’est vous dire.  La race humaine sait comment améliorer le mieux-être de ses populations, mais elle ne le fait pas, ou ce qui est le plus dramatique, elle ne veut pas le faire.  

Mais, nous pouvons acheter des armes à feu dans tous les centres commerciaux chez nos voisins du Sud comme nous achetons une tablette de chocolat.  Il y a même des membres du Parti républicain qui souhaitent une plus grande libéralisation de la vente libre, plus stupide que ça, c’est pas possible. Nous supportons des dictatures mais en même temps nous exportons nos valeurs dites démocratiques. Nous exploitons nos ressources naturelles en polluant nos voisins.  Nous condamnons les extrémistes musulmans, mais nous ne disons rien des extrémistes juifs ou catholiques. Nous construisons des autos qui ont un compteur de vitesse indiquant jusqu’à 280 km, mais la limite de vitesse permise est de 100km.  Nous pourchassons les petits fraudeurs de l’aide sociale, mais les financiers fraudeurs récidivent. Nous déplorons la violence, mais nous jouissons à regarder, je ne sais trop, combien de meurtres aux heures de grandes écoutes à la télévision. Nous décrions la corruption de nos gouvernements, mais nous ne reculons pas devant le marché noir. Nous faisons vivre un système qui appauvrit les pauvres et qui enrichit les nantis. Nous savons tout ça et plus. Nous ne sommes pas à une contradiction près.

Que l’on soit croyant ou pas.  Que l’on soit créationniste ou pour l’évolution des espèces ; nous allons vérifier, à coup de milliards de dollars,  s’il y a de la vie sur d’autres planètes, mais nous faisons peu de cas des terriens,  nos voisins. Nous continuons à détruire tout ce qui bouge. Nous ne sommes pas la première civilisation à s’auto-détruire, vous me direz. Mais ce n’est pas une raison d’accélérer le rythme.  Faire la liste de tous les écarts de conduite de la race humaine exigerait un travail de bénédictin : les médias nous les présentent à tous les jours. Nous sommes loin de “la bonne nouvelle TVA“ (note 1) d’il y a quelques années.

En 1976, Carlo M. Cipolla a publié un petit bouquin (note 2) dans lequel il présentait les lois fondamentales de la stupidité humaine.  Force est de constater qu’aujourd’hui encore, ces lois sont toujours vraies et malheureusement dans TOUTES les sphères de l’activité humaine : nous n’y échappons pas.

Comme conclusion, je vous les présente :

1)    “Chacun sous-estime toujours inévitablement le nombre d’individus stupides dans le monde ;

2)    La probabilité que tel individu soit stupide est indépendante de toutes les autres caractéristiques de cet individu ;

3)    Est stupide celui qui entraîne une perte pour un autre individu ou pour un groupe d’autres individus, tout en n’en tirant lui-même aucun bénéfice et en s’infligeant éventuellement des pertes ;

4)    Les non-stupides sous-estiment toujours la puissance destructrice des stupides. En particulier, les non-stupides oublient sans cesse qu’en tout temps, en tous lieux et dans toutes les circonstances, traiter etou s’associer avec des gens stupides se révèle immanquablement être une erreur coûteuse ;

5)    L’individu stupide est le type d’individu le plus dangereux, plus dangereux que le bandit“.

Cipolla conclut en disant “Quand les gens stupides sont à l’œuvre… La société dans son ensemble en est donc appauvrie“.  Nous n’avons qu’à regarder autour de nous, les preuves sont évidentes.  Nous les retrouvons à tous les niveaux : politique, financier, religieux, dans le secteur public, dans le secteur privé, partout, je vous dis.  Les nommer serait leur faire une publicité inutile.  (B.F. – Le 21 septembre 2012)

Note 1  : http://www.youtube.com/watch?v=TivgDd2OdhI

Note 2 : Les lois fondamentales de la stupidité humaine par Carlo. M. Cipolla chez puf (en Français) 2012. 71 pages