hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            2.04.2009 - La Madame déconne

2.04.2009 - La Madame déconne

À lire la chronique de Madame Mireille Maresquier publiée sur le site www,agoravox.fr, le 31 mars dernier, sous le titre Immigrants Français au Québec : L’Arnaque,  nous serions portés à conclure que le Québec se dispute avec l’Irak, l’Afghanistan et le Zimbabwe le dernière place où les Français devraient immigrer.

Cette dame, peut-être très gentille au demeurant, a sûrement écrit son papier sous l’effet d’un tabac quelconque ou le lendemain d’une déception d’alcôve.  Sa diatribe  sous forme de diarrhée épistolaire laisse songeur.  Son envolée serait, tout au plus, digne d’un mauvais spectacle d’humour présenté dans un cabaret de troisième ordre, et encore.

Cette charge à fond de train ne fait que démontrer qu’il est facile à partir de petits et de gros titres, de phrases tirées hors contexte et de manchettes populistes de dire n’importe quoi, n’importe comment.  Preuve étant faite que le jugement n’est pas distribué équitablement à tous les humains.

De plus, en tenant compte des dires de cette dame, tous les Bourgault, Faisant, LeSot, Moutardier,  Soyeux de ce monde qui depuis plus de quarante ans ont quitté la “doulce“ France pour s’établir au Québec ne seraient que des tarés qui auraient  assaini l’environnement de l’Hexagone en s’expatriant.  Tous les Antony, Lecoustre et Pié qui sont venues s’enrichir professionnellement à travers leurs stages au Québec ne seraient que des recalés du système d’éducation de cette même France.  Et à cette liste, je pourrais ajouter nombre de belges, suisses, maghrébins ou noirs de l’Afrique francophone et des Caraïbes qui ont fait du Québec leur terre d’accueil, plus chaleureuse à leurs dires que notre ancienne Mère-Patrie. 

Établir la liste noire des travers, lacunes, faiblesses d’une contrée donnée est amusant dans une soirée bien arrosée entre amis.  Dans ce sens, faire la même description des travers, lacunes et faiblesses de la république française donnerait des résultats aussi décapant, et peut-être plus, n’en déplaise à cette dame.  Et cela serait vrai pour nos voisins américains, pour les habitants de l’Angleterre, de  l’Espagne, du Mexique et nous pouvons caricaturer toutes les contrées de notre bonne vieille terre.   Il y a un vieux dicton français qui affirme “qu’il est plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin, que la poutre que nous avons dans le nôtre“. 

C’est une évidence que le Québec n’est pas le paradis sur terre, ni un eldorado bucolique.  C’est une évidence que le Québec a ses racistes, xénophobes,  prétentieux, prima dona et que sais-je.  Mais notre ancienne Mère-Patrie, il me semble bien humblement, n’a pas de leçons de morale à donner à quiconque ; son palmarès dans ces domaines n’est pas des plus exemplaires. Il en est de même   pour nos dérives bureaucratiques, administratives, du secteur de la santé ou de la sécurité publique : les reportages des médias français, toutes catégories confondues,  nous  communiquent quotidiennement les embardées de la république de Nicolas Sarkozy.

La France a abandonné sa colonie en 1763.  Plus tard, lors de la Révolution américaine, elle aurait pu exiger le retour de cette colonie sous son giron pour les services rendus durant cette guerre, pour parfaire l’éducation de ce rustre pays;  en lieu et place, elle a choisi des îles à épices des Caraïbes. Le Québec, depuis bientôt 250 ans, a vu sa population  passer de 60,000  à plus de 7,5 millions d’habitants.  Le Québec est considéré comme un des pôles de développement dans plusieurs domaines sur la planète, n’en vous déplaise chère dame ; c’est peut-être ce qui vous met en rogne contre “La Belle Province“.  Le Québec, dans beaucoup de domaines, a dépassé son ancienne Mère-Patrie et votre orgueil de colonisatrice ne le supporte pas.

Pour avoir visité la France plus de vingt fois, pour avoir reçu et côtoyé de nombreux amis français au Québec, je dois affirmer sans ambages que vous n’êtes nullement, mais nullement représentative de la France.

Certains fonctionnaires québécois portent peut-être des lunettes roses, mais les vôtres sont teintées d’un “noir foncé“. 

Chère madame,malgré tout le mal que vous dites de NOUS et des belges et des suisses, des arabes maghrébins et des noirs,  en septembre 2009, nous serons en France malgré vos grèves, vos émeutes dans les banlieues, vos bouchons de circulation, vos toilettes turcs, Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Le Pen et de tous vos autres travers.   (B.F. – Le 2 avril 2009/Agora Vox – Le 2 avril 2009)

Vous pouvez lire l’article ainsi que les commentaires à l’adresse suivante :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=53983