hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            16.07.2011 - Stephen Harper aime jouer au cowboy

16.07.2011 - Stephen Harper aime jouer au cowboy

Avant de lire cette chronique, je vous invite à cliquer sur le lien suivant, c’est une caricature de Serge Chapleau, parue dans le journal La Presse du 6 novembre 2009.

http://photos.cyberpresse.ca/51-7102/caricatures/caricatures-de-chapleau-novemb/?unique=22053184561688613#enVedette/0/recherche/6%20novembre%202009/3/onglets/51/0/album/7102/171822/

Notre premier ministre “canadian“ y tient comme à la prunelle de ses yeux.  C’est pour lui, un engagement solennel que d’abolir le registre des armes à feu.  Depuis qu’il “politicaille“, il promet à toutes SES campagnes électorales d’abolir ce registre des armes à feu.  Lorsqu’il dirigeait SES gouvernements minoritaires, il n’a pu l’abolir. 

Mais là, il dirige SON gouvernement majoritaire et là, on peut être assuré que l’abolition du registre des armes à feu, c’est fait dans sa tête.  Il faut lire les explications de son haut-parleur québécois (note 1), le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, pour saisir SON urgence d’agir : le sort de l’univers en dépend, au diable la Libye, les inondations, la pauvreté et le désintérêt de la population. C’est le grand pathos des armes à feu.

Ses petits “z’amis“ de SON royaume du Far-West vont être contents, ils pourront continuer à jouer aux cowboys sans être importunés par les forces policières.  Tous les adeptes de la gachette tireront en l’air pour commémorer cette mémorable date.  Même la National Rifle Association (NRA), cette association américaine à but non lucratif qui fait la promotion  et qui défend la libre circulation des armes à feu aux États-Unis vivra un orgasme galactique.

Le journal Le Devoir, Radio-Canada et Rue Fontenac,  entre autres,  démontrent les accointances de la National Rifle Association avec des associations canadiennes qui supportent le Parti conservateur de Stephen Harper (note 2).

Et comme l’a expliqué notre sénateur Boisvenu de tantôt : celui qui n’a jamais été élu et qui est hébergé à nos frais dans le plus grand centre d’accueil du Canada,  un engagement c’est un engagement ; et la troupe de cowboys de notre ineffable1 tiendra parole. Vivement l’abolition du registre des armes à feu et tous les canadiens vivront la sérénité absolue se dit notre premier ministre “canadian“.

En 1998, la Gendarmerie Royale du Canada (note 3) affirmait qu’il y avait 7,4 millions d'armes à feu au Canada, dont environ 1,2 million sont des armes à feu à autorisation restreinte (surtout des armes de poing).  Rappelons que le registre canadien des armes à feu a été créé en 1995 (note 4) et faisait suite aux représentations  des survivants de la tuerie de l'École polytechnique de Montréal,  le 6 décembre 1989 (note 5).

Donc un engagement, c’est un engagement : il y aura l’abolition dans les prochaines semaines.  Du même souffle, le ministre fédéral de la Sécurité publique affirme (note 6) que son gouvernement ne partagera pas avec les provinces désireuses, dont le Québec, de mettre sur pied un registre provincial les données détenues en vertu du programme canadien des armes à feu.

Pour Stephen Harper, il est normal d’avoir un permis de conduire, d’immatriculer sa voiture, son bateau, son chien, et d’obtenir un permis pour chasser les canards, mais pas pour les armes à feu, ce dernier permis brime les libertés individuelles. 

Notre ineffable ne semble pas saisir la différence entre le Canada et le Texas de son bon ami George W.  

Notre premier ministre “canadian“ est un apôtre de la loi et l’ordre. Il veut combattre la criminalité. Il veut mettre un terme à la violence. Il veut s’attaquer aux gangs de rue. Il veut combattre l’usage des drogues.  Il veut révoquer les libérations conditionnelles.  Il veut nous protéger contre tous les criminels, mais pour les armes à feu, c’est la libre circulation. 

Une fois qu’il aura aboli ce registre qu’il déteste tant, il pourra fredonner la chanson de Steve Faulkner “Moi j’veux jouer aux cowboys“ (note 7).   (B.F. – Le 12 juillet 2011)

Note 1 : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2011/07/11/001-registre-armes-quebec.shtml

Note 2 :   a) http://www.ledevoir.com/politique/canada/296204/armes-a-feu-les-conservateurs-nient-etre-de-meche-avec-le-lobby-americain

               b) http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2010/09/14/002-nra-registre-lobby.shtml

               c) http://amerique-francaise.forumactif.com/t3177-elections-federales-2-mai-2011-le-lobby-des-armes-a-feu

note 3 : http://www.rcmp-grc.gc.ca/cfp-pcaf/res-rec/comp-fra.htm

note 4 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Registre_canadien_des_armes_à_feu

note 5 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tuerie_de_l'École_polytechnique_de_Montréal

note 6 : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201107/11/01-4416957-ottawa-naidera-pas-les-provinces-qui-veulent-un-registre-des-armes-de-chasse.php

note 7 : http://www.leparolier.org/textes/moijveuxjouerauxcowboys.htm

1Familier, par ironie - Qui ne peut se décrire, en raison de son caractère ridicule ou extravagant. Synonyme : impayable, inénarrable. Personnage ineffable; comique, ridicule. (Source : http://www.cnrtl.fr/definition/Ineffable)