hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            15.05.2014 - Le maccarthysme, d'hier à aujourd'hui

Le maccarthysme, d’hier à aujourd’hui

C’est une période de l’histoire politique américaine (note 1) dans les années 1950 où la chasse aux sorcières était la mode du temps.  Les communistes et leurs sympathisants  en étaient les principales victimes.  Dans un sens plus large, cette répression traquait tout ce qui mettait les valeurs de la société américaine en danger.  Le maccarthysme se rapproche de la Grande noirceur (note 2)vécue par le Québec sous le régime Duplessis.  C’était le durcissement des valeurs conservatrices.

Au Québec, l’arrivée de Jean Lesage, et aux USA l’élection de John F. Kennedy (JFK) mettront fin à ces années sombres sur le plan social.  Mais cette période fut aussi marquée par quelques dérapages. Le plus connu étant sans doute la guerre au Viêt Nam.  JFK a accru l’engagement des USA au Viêt Nam.  Ce conflit armé prendra fin avec l’accord de paix de Paris en 1973 et le retrait militaire américain. Au Québec, la Grande noirceur était une période de concubinage entre le politique et l’Église catholique.  Maurice Duplessis se plaisait à rappeler que le ciel était bleu et que l’enfer était rouge, diabolisant ainsi le Parti libéral du Québec.

Deux événements marquèrent l’émancipation du Québec sous l’emprise de Duplessis.  1) Le Manifeste du Refus global, en 1948, (note 3) remet en question les valeurs traditionnelles et rejette l'immobilisme de la société québécoise de l'époque………  Il désire plus que tout soustraire les contraintes morales afin d’épanouir la liberté individuelle.  2) La fondation de l'École des sciences sociales de l'Université Laval, par le Père Georges-Henri Lévesque, (note 4) devenue en 1943 la Faculté des sciences sociales.  Le Père Lévesque et la Faculté s’attireront les foudres de la droite politique, et de Duplessis qui refusa d'engager les diplômés de cette faculté parce qu'il n'aimait pas  les intellectuels, les traitant allègrement de “pelleteux de nuages“. (note 5)

Mais avec l’arrivée de Jean Lesage, plusieurs étudiants ou proches du Père Lévesque deviendront des artisans du Québec d’aujourd’hui, toutes couleurs confondues. Que l’on pensent, entre autres, à Pierre Elliot-Trudeau, Jean Marchand, Gérard Pelletier, Jacques Parizeau, Claude Morin, Albert Faucher, Michel Bélanger qui marquèrent le devenir du Québec.

La contribution du Père Lévesque aura été de donner une nouvelle vision au Canadiens-français du temps qui deviendront des Québécois sous les gouvernements de Jean Lesage qui initia aussi la création de l’État du Québec.  En plus, Paul Gérin- Lajoie réalisa le souhait du Père Lévesque que le Québec se dote d’une école  populaire et laïcisée.

En soi, le Père Georges-Henri Lévesque aura été l’initiateur de la Révolution tranquille.  Il mourra en janvier 2000,  à l’âge de quatre-vingt-dix-sept ans.  Il aura été durant huit ans, le recteur de l’Université nationale du Rwanda.  Il aura aussi contribué au développement de l’Association canadien-française pour l’avancement des sciences (ACFAS).  Sans oublier,  qu’il travailla étroitement aux  côtés de Everett-C. Hughes, le président de l'Association sociologique américaine.

Affirmer, aujourd’hui,  que le Père Lévesque a combattu toutes les formes de maccarthysme n’est pas insulter sa mémoire.  Mais son héritage n’est pas un gage d’immunisation perpétuelle. 

Aux USA, il y a eu George W., au Canada nous subissons depuis 2006, Stephen Harper qui ont emprunté dans le cas de Georges W, et qui emprunte encore, dans le cas du notre Canadian Prime minister, la bonne vieille méthode du sénateur Joseph McCarthy : la nostalgie du bon vieux temps n’est pas éteinte.  Pour notre ineffable Premier ministre, c’est l’adaptation du Born again mise dans l’actualité par son gourou politique. Il souhaite notre salut ; c’est la mission  qu’il s’est donnée.  C’est le “remake“ de l’affirmation de Duplessis : le ciel est bleu, l’enfer est rouge, avec une teinte orangée pour le NPD, mais c’est aussi l’enfer.

La vigilance est de mise, n’oublions pas que l’histoire a tendance à se répèter.  (B.F. – Le 15 mai 2014)

Note 1 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Maccarthysme

Note 2 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Noirceur

Note 3 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Refus_global

Note 4 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges-Henri_Lévesque

Note 5 : http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/14115/pelleteux-de-nuages/