hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            15.01.2014 - L'être contre l'avoir, nouvelle dynamique...

L’être contre l’avoir, nouvelle dynamique…

Sans être aussi philosophique que Francis Cousin (note 1), je vais tenter de me le traduire dans mes mots, ma conception, dans mon quotidien.  La lecture de son bouquin, peut être ardue, mais il apporte un éclairage supplémentaire.  J’aurais aimé qu’il soit plus pédagogique pour le commun des mortels que nous sommes.

L’être, l’avoir est un duo de plus en plus populaire. Nous pourrions y ajouter le paraître.  Être, avoir et paraître sont  trois traits  contradictoires de la personnalité des individus. Très souvent, dans notre société de surconsommation en tous genres,  le paraître est devenu plus important que l’être.  Si un voisin a une piscine de 18 pieds, nous en voulons une de 24 pieds. Si un voisin a un BBQ de 45,000 BTU, nous en voulons un de 60,000 BTU et ainsi de suite. Le paraître serait un signe de  la réussite sociale.  

Par contre,  les individus ayant laissé leurs marques et qui  ont impressionné leurs semblables l’ont fait beaucoup plus par leurs idées, leurs approches et leur conception de la vie. Ils influencaient, fascinaient les autres par leurs messages, leurs attitudes, leur tempérament et leurs actions. Dans toutes les sphères de notre vie quotidienne, nous en avons rencontré ou connu. Notre monde politique, entre autres, en est une pépinière florissante (note 2). Mais à tous ces individus marquants, nous devons aussi reconnaître que nous avons  rencontré plusieurs individus qui s’imaginaient plus grands que nature: des “Jos Connaissant“ des “Après moi le déluge“.  Ils avaient un beau contenant mais peu de contenu: des coquilles vides, quoi.

Sans remonter à Parménide ou Platon, disons simplement que l’être est notre moi, ce que nous sommes, authentique, profond et le paraître serait notre moi superficiel, celui que les autres voient et qui ne reflète pas forcément ce que nous sommes, mais que nous entretenons.  À force de paraître, nous risquons de devenir faux, clinquant et n’être qu’une chose sans intérêt: une “bébelle“, quoi.

À ce débat millénaire entre l’être et le paraître s’est ajouté l’AVOIR.  Mon voisin vaut combien ? Sa fortune se chiffre à combien ? S’enrichir n’est pas une tare, n’est pas un défaut.

Mais ajouter l’avoir au paraître, dans bien des cas, peut rendre un voisin prétentieux, détestable, snob et déplaisant.  Nous en connaissons sûrement quelques uns répondant à cette description.

Tout au long de ma carrière professionnelle, j’ai eu le bonheur de rencontrer bien du monde.  Des personnes qui vous obligeaient à la réflexion et au dépassement: la plus part enrichissantes.  Des personnes qui ont marqué mon cheminement. 

À toutes les Lucie Penelle, Louise Darcy; à tous les Georges Guyaux, Maurice Choinière de ce monde, ce sont elles et eux à qui nous devons lever notre chapeau et les remercier d’avoir été là.  Pour ceux et celles qui se prenaient pour d’autres, ça n’aura été que des mauvais moments à passer: ils ou elles se retrouvent  dans une quelconque oubliette.

Toujours est-il que l’Être représente ce que nous devrions valoriser, ce qui devrait nous inspirer.  Nous avons, individuellement et collectivement, à développer notre esprit critique.  Le clinquant et le bling-bling, malheureusement, demeurent des éléments qui sont des sources de notre admiration.

La théorie de Marx pour certains est dépassée et obsolète.  Mais nous devons reconnaître qu’elle demeure encore une source  de notre réflexion.  Aussi imparfaite soit-elle, son modèle d’analyse de nos sociétés peut être encore utile.  Nous reproduisons comme complément un texte intitulé: “De Karl Marx à Bill Gates: la richesse d'un dialogue imaginaire“. (note 3).  Bonne réflexion à nous tous.  (B.F. – Le 15 janvier 2014/La Voix de l'Est - Le 20 janvier 2014)

Note 1: Francis Cousin, L’Être contre l’Avoir. Pour une critique radicale et définitive du faux omniprésent…, Le retour aux sources, 2012.

Note 2 : http://hda-quebec.com/17-09-2008---Être-ou-paraître--.php

Note 3 : http://rad2000.free.fr/lemaire5.htm