hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            12.05.2015 - Vous en avez tué combien ?

Vous en avez tué combien ?

NotreCanadian Prime minister se plaît à rappeler qu’Omar Kdadr a commis des crimes graves, qu’il a rendu des enfants orphelins et qu’il ne mérite rien d’autre que la prison.  Un peu plus, il invoquerait la charia pour punir cet enfant soldat. 

Combien d’enfants orphelins, combien d’innocentes victimes, Monsieur Harper a-t-il à son actif en autorisant son Aviation Royale Canadienne d’effectuer des raids sur le territoire syrien ?

Combien d’orphelins et d’innocentes victimes Monsieur Harper a-t-il fait en jouant son style va-t’en guerre en Afghanistan ?  

Combien d’orphelins et d’innocentes victimes Monsieur Harper a-t-il à son palmarès en appuyant aveuglement et sans aucune nuance Benjamin Netanyahu d’Israël  dans ses combats contre les Palestiniens  qui ne demandent que l’application de la résolution de l’ONU,  deux états : un État de la Palestine et l’État d’Israël.  Mais pour Monsieur Harper, l’ONU est moins importante qu’un comptoir de beignets.

Combien d’orphelins et d’innocentes victimes seront provoqués par la vente d’armement à l’Arabie Saoudite, pays hautement démocratique comme nous le savons tous.

Le style va-t-en-guerre de Monsieur Harper est à l’origine de combien d’orphelins et d’innocentes victimes  sur notre bonne vieille terre ?  Il ne veut pas le savoir ; aussi bien pour lui, ça lui évite des cauchemars.

Ainsi il peut s’endormir plus facilement et nous jouer les cartes de l’insécurité et du terrorisme qui sont plus payantes sur le plan électoral dans SON Canada qu’il a  rendu comme une cible potentielle pour des intégristes désaxés.

Notre actuel Canadian Prime minister n’a aucune chance de détrôner  Lester B. Pearson et Pierre Elliot-Trudeau dans le palmarès canadien des grands hommes d’État.  Même Joe Clark, ancien chef du parti progressiste-conservateur, premier ministre du Canada et ministre des Affaires étrangères du Canada, déclarait  qu’il ne se reconnaissait plus dans ce parti. 

C’est vrai que depuis que Stephen Harper en est le chef ; le mot progressiste est disparu.  Stephen Harper est le chef du parti conservateur du Canada, parti résolument à la droite de la droite et  qui sévit au Canada depuis plus de neuf ans.  C’est à regretter le “p’tit gars“ de Baie-Comeau : Brian Mulroney.

Brian Mulroney, tout comme Jean Chrétien, n’auront pas été de très grands premiers ministres, mais jamais ils auront fait perdre la crédibilité du Canada sur la scène internationale : ils auront été des acteurs importants dans les grands dossiers mondiaux.  Ils auront maintenu le Canada comme un interlocuteur respecté et crédible.

Pour en revenir à Omar Kdadr, c’est un criminel, il a tué.  Mais les décisions “va-t-en-guerre de notre Canadian Prime minister ont faites combien de victimes  et d’orphelins.  Il ne la sait pas et le saurons-nous un jour. 

Mais on ne peut le classer comme une colombe de la paix.  Il est plutôt dans la catégorie des vautours, en restant dans les limites de la bienséance et de la politesse. (B.F. – Le 12 mai 2015)