hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            10.10.2015 - Dégager la place les vieilles chaussettes

Dégager la place les vieilles chaussettes

Pour améliorer la situation politique du Canada, il n’y a qu’une solution :  notre Canadian Prime minister et son gouvernement doivent dégager la place.  Il en est de même pour le tonitruant Ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, le Dr Gaétan Barrette.

Tous ces joyeux lurons auront fait un trip de pouvoir durant les dernières années.   Le spectacle a assez durée ; en souhaitant que les électeurs ne fassent pas un rappel. 

Laissons à d’autres la responsabilité de ramasser les pots cassés.  Ils ont des années de travail devant eux. 

Pour améliorer le processus démocratique, il faut penser TRÈS sérieusement à instaurer une loi sur l’impeacheament.

Cette procédure a pour but de permettre d'engager des procédures à l'encontre de politiciens et de hauts fonctionnaires. C’est une mise en accusation et cette mise en accusation du politicien ou du haut fonctionnaire conduit à sa destitution. Cette procédure existe ailleurs.  Mais il ne faut pas compter sur nos politiciens actuels pour introduire une telle procédure dans notre loi électorale.  Ils sont trop imbus de leurs pouvoirs.

Au Canada et au Québec, la population a élu “les moins menteurs et ratoureux“ ; nous devons les endurer et subir leurs inepties durant plus ou moins quatre ans tout en se souhaitant une meilleure chance la prochaine fois.  La population s’applique la théorie de quatre vingt-cinq sous pour un dollar : un petit tour avec les conservateur, un petit tour avec les libéraux.  Ça dure depuis 1867.

C’est la mise en application intégrale de l’expression datant du 17e siècle : C’est bonnet blanc et blanc bonnet : deux éléments différents alors qu’il s’agit de choses identiques.  Ce n’est que l’emballage et la couleur des rubans qui sont différents. À tous coups, les électeurs se font prendre par ces astuces politiciennes.  La population s’abandonne aux lueurs d’espoirs et d’un renouveau quelconque.  À toutes les fois, ces promesses se terminent par une cruelle désillusion.   Ce vaudeville électoral est un scénario universel, ce n’est que le nom des acteurs qui est modifié.

L'engagement politique, en théorie,  est une attitude qui consiste à intervenir dans la vie de la société. Il s'agit d'un mode de vie, d'une manière de voir l'existence de vivre ensemble. Cependant, l'engagement politique, en pratique, prend un sens différent selon les personnes.   L’environnement  politique est la preuve vivante que la théorie et la pratique sont deux choses très différentes : il y a l’avant et l’après comme dans la publicité d’une certaine marque de cosmétique, ce sont toujours les électeurs qui se retrouvent un autre fois Gros-Jean comme devant.  Ça aussi  c’est un scénario universel.

Tout comme Caliméro nous ne pouvons que nous dire c’est trop injuste. Mais c’est malheureusement notre triste réalité : c’est  bonnet blanc, blanc bonnet.  Un petit tour avec le Parti Conservateur et un petit tour avec le Parti Libéral : ça dure depuis 148 ans.  Les électeurs canadiens aiment leurs vieilles chaussettes ; un point c’est tout.  (B.F. – Le 10 octobre 2015)