hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            09.01.2014 - Steven, haut-parleur modèle 2014

Steven, haut-parleur modèle 2014 ???

Steven Blaney est l’un des cinq haut-parleurs conservateurs. Il est un des cinq élus du Parti conservateur de Stepen Harper au Québec.  Il est le ministre des Anciens Combattants et a aussi été Ministre de la Francophonie, poste qu’il a perdu en 2013 mais, en lieu et place, il a été nommé Ministre de la Sécurité publique.  Il est aussi le député de Lévis-Bellechasse où il a été élu par une minorité de ses électeurs.  En soi, il ne peut prétendre parler pour la majorité de ses électeurs: 57% des électeurs en 2011 ont rejeté sa candidature et encore moins pour les Québécois pour qui le Parti conservateur représente une droite ringarde et dépassée.    Dans une autre vie, ce sympathique monsieur au demeurant, a été un candidat de l’Action démocratique du Québec en 1998.  À défaut d’être un député à l’Assemblée nationale du Québec, ce cher Steven  est devenue membre de la Chambre des Communes en 2006 comme député et ministre conservateur. En ayant été ministre, il peut utiliser le titre d’honorable à vie (note 1).

Il est relativement jeune,  marié et papa de deux  enfants. Mais indépendamment de cette feuille de route, ça n’empêche pas ce député de marcher à côtés de ses souliers et d’affirmer que : la volonté du gouvernement québécois de récupérer les données du registre des armes à feu, une manœuvre qu’il qualifie de mesure populiste destinée à procurer un faux sentiment de sécurité  (note 2).  Rappelons que le gouvernement conservateur a aboli le registre des armes à feu à la grandeur du Canada pour faire plaisir aux cowboys de l’Ouest canadien.

Les 125 députés de l’Assemblée Nationale du Québec (péquiste, libéraux, caquiste-adéquiste, Québec-Solidaire) ont adopté UNANIMEMENT une résolution pour que le gouvernement conservateur Harper, le gouvernement de monsieur Blaney,  transfère les données québécoises du registre des armes à feu au Gouvernement du Québec.  La réponse fut  sans équivoxe : NON.  Pour lui,  c’est  une mesure populiste destinée à procurer un faux sentiment de sécurité.  Ce n’est pas une surprise. Cette prise de position s’inscrit dans l’idéologie de son gouvernement très conservateur qui trône au pouvoir avec plus ou moins 35% du votes des électeurs.  Gouvernement qui a été rejeté par plus de 65% de la population (note 3). Vivement octobre 2015 : la sortie est par là.

Il ne faut pas se surprendre de l’insatifaction grandissante envers le gouvernement Harper au Québec selon un sondage effectué par CROP (note 4). Les conservateurs auraient été rayés de la carte au Québec si des élections avaient eu lieu cette semaine, disait le sondage.

Ce n’est pas une mission impossible de rayer les  haut-parleurs conservateurs du paysage  politique du Québec.  Tout compte fait, ils  ne sont que cinq sur 75.  N’oublions pas que les conservateurs ont déjà été UN :  Roch Lasalle et John James Charest ont connu de telles épisodes de solitude solitaire où le caucus des députés conservateurs québécois se tenait dans une cabine téléphonique, c’était avant que Bell Canada  ne fasse disparaître ses cabines.

Toujours est-il que les espoirs du Parti conservateur de monsieur Harper sont peu enthousiasmants à quelques mois d’octobre 2015.  Ce n’est pas avec les Blaney, Paradis, Gourde, Bernier et Lebel (Monsieur Pont Champlain) qu’ils rehausseront  le profil de qualité de leur représentation québécoise. 

Il faut aussi se souvenir que le Québec a déjà eu 74 députés libéraux sur 75 au pouvoir, Roch Lasalle était l’esseulé conservateur,  le résultat n’a pas été très, très concluant.  Ça n’a pas empêché le rapatriement unilatéral et l'illégitime constitution de 1982 que le Québec n’a  toujours pas signé.  Quoique le bon docteur Couillard, s’il devenait le prochain premier ministre du Québec  ferait ce que Robert Bourassa (libéral) n’a pas fait, ce que Daniel Johnson, fils (libéral) n’a pas fait, ce que John James Charest (libéral) n’a pas fait, ce que René Lévesque (péquiste) n’a pas fait, ce que Pierre-Marc-Johnson (péquiste) n’a pas fait, ce que Bernard Landry (péquiste) n’a pas fait, ce que Lucien Bouchard (péquiste) n’a pas fait, ce que Jacques Parizeau (péquiste) n’a pas fait et ce que ne fera pas Pauline Marois (péquiste).   Mais le bon Dr Couillard (libéral).  Allez savoir ???  (B.F. – Le 9 janvier 2014)

Note 1: http://fr.wikipedia.org/wiki/L'honorable

Note 2 : http://www.journaldemontreal.com/2014/01/08/le-ministre-blaney-sen-prend-a-quebec

Note 3: http://hda-quebec-info.com/?p=2558

Note 4: http://www.lapresse.ca/actualites/national/201305/22/01-4653443-sondage-le-gouvernement-harper-boude-par-les-quebecois.php