hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            08.03.2015 - Encore une fois...

Encore une fois…

Le Ministre d’État aux Petites entreprises, Maxime Bernier, député de la Beauce dans le gouvernement Harper  n’en est pas à ses premières facéties ou déclarations intempestives : il les collectionnent.  Il confond le Parlement canadien avec la scène du Festival du Grand rire de Québec.  Comme le bourgeois gentilhomme faisait de la prose sans le savoir, notre Maxime national fait de l’humour sans le savoir.  Sauf que Maxime Bernier, tout gentil qu’il puisse être n’est pas Molière.   Il ravive une cassette bien connue ; ça ressemble à une reprise du coup de la Brink’s du 26 avril 1970. (note 1) : À soir on fait peur au monde.

En déclarant dernièrement que l’élection de Justin Trudeau raviverait la flamme souverainiste au Québec (note 2), il démontre une fois de plus qu’un personnage politique n’est pas nécessairement un fin analyste politique ; tout député ou ministre qu’il soit.  Il devait être absent le jour où le Créateur a distribué la subtilité. Il joue encore une fois le rôle des sous-fifres, il fait une “job“ de bras qui plaira au reste du Canada à la veille d’une prochaine élection fédérale.

Il ne faut pas oublier que Justin Trudeau a déjà affirmé qu’il ne reconnaissait plus son Canada d’antan, se faisant accuser au passage d’être devenu un supporter de la souveraineté du Québec.  Mais de là à affirmer qu’il raviverait la flamme souverainiste, c’est passer sous silence que le meilleur allié de la cause de l’indépendance du Québec et notre Canadian Prime minister, son chef, qui par ses prise de position à droite de la droite, son style va-t-en guerre et son fantasme monarchique  heurtent de plein front les valeurs de la majorité des Québécois.  C’est plutôt la réélection de Stephen Harper comme premier ministre du Canada en octobre 2015 qui entretiendra la flamme souverainiste au Québec.  Mais faute de mieux, le Parti conservateur du Canada n’a pas le choix de le garder comme chef confirmant ainsi le proverbe de Jean de La Fontaine “un tiens vaut  mieux que deux tu l’auras“ (note 3).

Justin Trudeau, Stephen Harper, Thomas Mulcair c’est du pareil au même.  Le gouvernement des Québécois est à Québec.  Le gouvernement siégeant à Ottawa est le gouvernement d’un pays étranger.  Le Québec n’a-t-il pas été conquis par les armées anglaises du Général Wolfe en 1760 ? 

Si l’Islande avec ses 300,000 habitants et ses geysers, la Suisse avec ses 8 millions d’habitants et son chocolat, la Norvège avec ses 5 millions d’habitants et ses fjords, entre autres, peuvent être des pays  indépendants ; pourquoi le Québec ne le peut-il pas ?

Un Québec indépendant serait: au 17e rang pour la superficie de son territoire (1,667,926 km carrés) ; au 94e rang au chapitre de la population (plus de 8 millions) ; en 49e place pour le produit intérieur brut total; en 27e position pour le produit intérieur brut par habitant;  au 44e  rang comme exportateur de biens et services sur les marchés internationaux.

Le Québec serait le 194e état membre à l’O.N.U. ?  Que Justin Trudeau participe à ce cheminement, c’est une règle démocratique reconnue, qu’il soulève les passions comme le faisait son célèbre père, c’est son droit le plus légitime en tant que Québécois.  L’actuel défi est de faire du Québec un pays ; ce n’est qu’une question de temps.  Le Québec ne serait pas le premier à atteindre son indépendance après avoir été conquis par les armes, il y a plus de 250 ans.

N’oublions pas que Terre-Neuve a vécu plusieurs référendums pour se joindre au Canada dans les années 1940.  Que le Québec vive une telle situation pour se séparer du Canada est une règle aussi démocratique.  En 1995,  49,42% ont dit OUI et 50,58% ont dit NON. 

Rappelons-nous que dans les années 1960, 5% des Québécois voyaient un Québec indépendant. La Norvège a mis près de 100 ans à devenir indépendante de la Suède. Le cheminement du Québec est lent mais irréversible.  (B.F. – Le 8 mars 2015)

Note 1 http://fr.wikipedia.org/wiki/Coup_de_la_Brink's

Note 2 : http://www.ledevoir.com/politique/canada/433845/justin-trudeau-raviverait-la-flamme-souverainiste-selon-maxime-bernier

Note 3 : http://www.lafontaine.net/lesFables/afficheFable.php?id=87