hda-québec.com
Analyse sociale et politique
   Accueil            05.08.2015 - C'est autour de Katleen Wynne de passer à la moulinette

C’est au tour de Kathleen Wynne de passer à la moulinette (note 1)

Au troisième jour de l’interminable et coûteuse campagne électorale fédérale, c’est la Première ministre de l’Ontario qui goûte à la médecine de Stephen Harper.  Il faut bien que le Canadian Prime minister, jusq’au 1er août dernier, se fasse plaisir encore une fois.  Il s’en est pris  aussi récemment  à Rachel Notley (note 2), la Première ministre néo-démocrate du  royaume  albertain de Monsieur Harper, qui a réussi à chasser le 24 mai dernier  les conservateurs qui étaient au pouvoir depuis quarante ans dans cette province identifiée comme étant à la droite de la droite. Son royaume albertain qui a élu un gouvernement  de gauche : inimaginable dans la pensée de Monsieur Harper. Inutile de dire que ce cher Stephen l’a encore de travers dans la gorge.  Est-ce prémonitoire  d’une éventuelle défaite le 19 octobre prochain.  Allez savoir ???

Après nous avoir fait croire que les valeurs de la population du Québec étaient les valeurs  qu’il défendait.  Après avoir déclaré que l’Opposition formée par les députés du  Nouveau Parti Démocratique, dont la grande partie vient du Québec était la plus inefficace de SON histoire du Canada (voir ma chronique du 04.08.2015), il s’en prend maintenant à Kathleen Wynne. (note 3).  Nous pouvons conclure que Monsieur Harper n‘a pas lu le livre de Dale Carnegie : Comment se faire des amis. (note 4)

Durant SA campagne électorale, en plus de combattre ses adversaires fédéraux, il doit sérieusement, du coin de l’œil, surveiller la province la plus populeuse de SON Canada, qui envoie aussi le plus de députés à la Chambre des Communes et l’Alberta qui a toujours été un château fort du Parti conservateur du Canada.  Le Parti conservateur y raflant presque toujours la totalité ou la grande majorité des députés.

Si lors de l’élection de 2011, il a démontré qu’il pouvait se faire élire Canadian Prime minister sans l’appui du Québec, il ne peut espérer conserver son poste sans l’appui de l’Ontario et encore moins si son royaume de l’Alberta lui fausse compagnie.  L’expression populaire datant du 17e siècle ne dit-elle pas : les carottes sont cuites. (note 5)

Il pourra ainsi rejoindre la liste des personnes  qui auront occupé le poste de Premier ministre du Canada et qui sont toujours vivantes : Brian Mulroney, Jean Chrétien, Paul Martin, Kim Campbell, Joe Clark, John Turner.  Il pourra toujours former l’Association des anciens Canadian Prime minister.  Ils auront tout de même marqué 36 ans de notre histoire. Ils auront fait du Canada, un des plus meilleur pays du monde, un pays qui fait l’envie de beaucoup de personnes. 

Sa performance comme Premier ministre depuis 2006 me permet d’avoir un guignol sur qui me défouler.  Pour l’auteur de ces lignes, qui se définit comme Séparatiste, Socialiste, Syndicaliste, Monsieur Harper représente un idéologue à combattre.  Notre Canadian Prime minister ne supporte pas les personnes qui ne pensent pas comme lui, un peu comme l’a déjà dit George W. : si vous n’êtes pas avec moi, vous êtes contre moi.

Alors,  Anyone but Harper.  Thomas Mulcair, Justin Trudeau me priveront-ils de mon plaisir après le 19 octobre prochain ?  (B.F. – Le 5 août 2015/La Voix de l'Est - Le 11 août 2015)

Note 1 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kathleen_Wynne

Note 2 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rachel_Notley

Note 3 

http://ici.radio-canada.ca/sujet/elections-canada-2015/2015/08/04/011-wynne-harper-ontario-election-regime-pension.shtml

Note 4 : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/comment-se-faire-des-amis/

Note 5 :

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-federales/201508/03/01-4890117-le-npd-detient-une-forte-avance-selon-un-sondage.php